Genimal et sexage ADN


La PBFD "Psittacines Beak and Feather Disease" (Maladie du Bec et des Plumes)

La PBFD a été reconnue comme la maladie la plus importante chez les psittacidés australiens. Cette maladie est aussi largement répandue dans les élevages de psittacidés en Europe et aux USA. La PBFD peut affecter la plupart des espèces de perroquets, en particulier les cacatoès, les gris du Gabon, les Eclectus et les inséparables. La PBFD est causée par un virus, qui infecte et tue les cellules du bec et des plumes. Le virus infecte uniquement les psittacidés, aucune autre espèce d'oiseaux ou d'animaux n'y est sensible.

cacatos infect de la PBFD
Cacatoès infecté par la PBFD
virus PBFD dans les tissus du foie
Virus PBFD dans les tissus de foie

Symptômes

Les oiseaux répondent différemment à la présence du virus selon leur espèce, leur âge, ou encore l'efficacité de leur système immunitaire. Les symptômes qui apparaissent sont une dégénérescence et une perte des plumes. Les plumes atteintes par le virus sont fragiles et ont un développement anormal avec une enveloppe extérieure anormalement épaisse. Des plumes rouges anormales apparaissent chez le gris du Gabon. Des plumes jaunes peuvent aussi remplacer des plumes habituellement vertes. Le plumage devient ébouriffé et terne car la poudre de kératine n'est plus sécrétée par les plumes qui perdent leur fonctionnalité. Le bec devient luisant et peut se nécroser, se déformer, handicapant l'oiseau pour se nourrir. Le virus peut aussi entrainer un affaiblissement du système immunitaire en infectant la bourse de Fabricius, petite glande au rôle très important dans la constitution du système immunitaire. A cause de cette immunodépression, l'infection au virus PBFD entraine donc des infections secondaires, d'origine bactérienne, virale, ou fongique. La mort de l'oiseau est souvent liée à ces infections secondaires. La plupart des oiseaux qui meurent de la PBFD ont moins de 2 ans.
Attention des oiseaux peuvent être porteurs du virus tout en présentant un plumage tout à fait normal.

Transmission

L'oiseau porteur excrète du virus au niveau du bec, des sinus, des fientes et via les plumes. Le virus n'est cependant pas présent dans toutes les plumes en même temps, d'où des difficultés pour le mettre en évidence lors des tests de dépistage. Le virus est très résistant dans son environnement. Il peut être retrouvé en grande quantité dans les poussières de plumes. Il peut être disséminé par le vent et transmis par les ustensiles, les mangeoires, les vêtements du soigneur. Même plusieurs mois après le départ de l'oiseau infecté, le virus reste présent dans l'environnement. Le virus nécessite une période d'incubation de 4 semaines avant d'être présent dans le sang et excrété au niveau du bec et des plumes.

Dépistage et interprétation des résultats

Dépistage

Le virus est constitué d'un seul brin circulaire d'ADN, comportant 2000 nucléotides. La PCR classique est une méthode sensible et spécifique, qui permet de mettre en évidence l'ADN viral présent dans le sang ou dans les plumes de l'oiseau. Toutefois, le laboratoire Genimal Biotechnologies réalise un protocole optimisé de détection de la PBFD basé sur une technologie novatrice de nested touchdown PCR. Cette méthode permet d'avoir des résultats encore plus fiable.
Il est préférable de rechercher le virus dans les plumes plutôt que dans le sang. Toutefois le virus n'affecte pas toutes les plumes en même temps et peut ainsi être absent des plumes prélevées, bien que présent chez l'oiseau. Il est par conséquent préférable de prélever des plumes qui ont l'air anormales.

Plumes prsentant les symptmes de la PBFD
Plumes présentant les symptômes de la PBFD

Interprétation des résultats

Grace à la technique innovante de nested touchdown PCR utilisée par Genimal Biotechnologies, le résultat du test de dépistage de la PBFD peut être négatif, positif, double positif. Un résultat négatif signifie uniquement que le prélèvement analysé ne contient pas de virus. Un résultat positif signifie que l'oiseau est infecté par la PBFD. Un résultat double positif signifie que l'oiseau est très fortement infecté par la PBFD.
En cas de résultat positif ou double positif, il convient de placer l'oiseau en quarantaine, de désinfecter toutes les surfaces, et de re-tester l'oiseau dans 90 jours.

 Copyright © 2017. Tous droits réservés.


GENIMAL Biotechnologies Estaing 42140 Virigneux, France
Tél: 04.83.43.30.50         Email: contact@genimal.com