Maladie de Pacheco

27,00

Délai : 1-3 jours ou 1 jour en Express

Échantillon : Sang sec sur papier

Effacer
SKU : maladie-pacheco-oiseau Catégorie :
Positif : l'agent pathogène a été détecté dans l'échantillon fourni. Négatif : l'agent pathogène n'a pas été détecté dans l'échantillon fourni.
Positif
Positif
Négatif

Qu'est-ce que la maladie de pacheco ?

La maladie de pacheco a été observé partout dans le monde. Elle affecte les oiseaux de tous âges et est souvent mortelle. Elle est causée par un virus de type herpès (PsHv). La maladie de pacheco peut affecter toutes les espèces de perroquets, en particulier les perroquets Gris Du Gabon, les Amazones, les perruches Veuves.

Les symptômes

Certains oiseaux peuvent mourir subitement, sans symptôme spécifique ou observable. Les symptômes sont par ailleurs assez vagues : difficultés respiratoires, sécrétions abondantes d'urine. L'oiseau peut être léthargique, anorexique. L'oiseau peut avoir de la diarrhée. L'urine verdâtre indique des dommages au foie parce que le virus a affecté le foie, les reins, la rate.
Compte tenu de la non spécificité et de l'inexactitude des symptômes, le diagnostic de la maladie est donc particulièrement difficile et le dépistage par test ADN demeure la seule méthode efficace.

embryon mort du à une infection de pacheco

Un embryon infecté par un virus de l'herpès, la cause de la maladie de Pacheco

Transmission

Virus pacheco dans le foie

Virus herpès provoquant la maladie de Pacheco dans les tissus du foie

Considéré comme hautement contagieuse, la maladie se propage très rapidement dans un élevage. Le virus se transmet habituellement par les fèces et les sécrétions nasales. Le virus peut survivre pendant une longue période, en dehors de son hôte, sous forme de poussières dans son environnement. Ces poussières peuvent être inhalées par un autre oiseau, qui s’infecte. Le virus est résistant à de nombreux désinfectants. L’alcool est, par exemple, inefficace. Les désinfectants oxidants, comme l'eau de javel, doit être utilisé. Il est important de désinfecter et de remplacer tous les systèmes de filtration air et d'aération.
Le virus de l'herpès reste latent dans le corps et déclenchera la maladie en cas de stress. Les stress qui peuvent réactiver le virus sont par exemple un changement d'environnement ou la perte d'un partenaire. Une fois réactivé, le virus est excrété en grande quantité dans les excréments. Le virus demeure présent chez les oiseaux qui ont survécu à la maladie; ils peuvent encore la transmettre. Tout oiseau qui guérit d'une infection par le virus de l'herpès doit donc être considéré comme porteur. Les réservoirs les plus communs du virus sont les amazones, les aras ou les conures.
Il est donc essentiel de détecter cette maladie mortelle sur tout nouvel oiseau arrivant dans l’élevage.

Traitement

Le traitement consiste à administrer de l'acyclovir par alimentation forcée ou en mélange avec de la nourriture. L'administration intramusculaire de l'acyclovir est fortement déconseillée parce qu'elle peut aboutir à la nécrose musclulaire.

Dépistage et interprétation des résultats

Le virus se compose d’un double brin d’ADN de 120 à 220 nm de diamètre. Il se réplique dans le noyau des cellules de l’hôte et infecte les lymphocytes, les cellules épithéliales et les cellules nerveuses.
Le laboratoire Genimal Biotechnologies effectue un protocole optimisé pour la détection de la maladie de Pacheco basée sur une technologie de PCR touchdown innovante. Cette méthode permet des résultats encore plus fiables.
Le dépistage du virus de l'herpès est possible à partir du sang.
Grâce à la technique innovante de PCR touchdown utilisée par Genimal Biotechnologies, le résultat du test de dépistage de la maladie de Pacheco peut être négatif ou positif. Un résultat négatif signifie seulement que l'échantillon analysé ne contient aucun virus. Un résultat positif signifie que l'oiseau est infecté par la maladie de Pacheco.
Si le résultat est positif, l'oiseau infecté doit être isolé des autres oiseaux de l'élevage, sachant que tout oiseau infecté par le virus de l'herpès, même s'il guérit, restera porteur du virus.

Type d’échantillon

L’échantillon accepté pour ce test est : Sang sec sur papier.

Exemple de certificat pour le test : Maladie de Pacheco

Cliquez sur le certificat exemple ci-dessous pour l’ouvrir.

Certificat

Références

Simpson CF, Hanley JE. Pacheco’s parrot disease of psittacine birds. Avian Dis. 1977 Apr-Jun;21(2):209-19.

Tomaszewski E, Wilson VG, Wigle WL, Phalen DN. Detection and heterogeneity of herpesviruses causing Pacheco’s disease in parrots. J Clin Microbiol. 2001 Feb;39(2):533-8.

Avis

Il n’y a aucun avis.

Seul les clients connectés et qui ont acheté ce produit peuvent laisser un avis.